webleads-tracker

Un nouvel ordre mondial basé sur l’exploitation des données

Un nouvel ordre mondial basé sur l’exploitation des données

Les organisations ont toujours su gérer des actifs tels que les biens, les équipements, les stocks, les liquidités et la propriété intellectuelle. Les données d’une entreprise représentent en 2022 un nouvel actif. Harvard Business Review s’est récemment interrogé si un nouvel ordre mondial basé sur l’exploitation des données et leur potentielle création de valeur n’était pas en train d’émerger.

En effet, aujourd’hui les entreprises collectent et analysent de très importantes masses de données, ce qui alimente une nouvelle économie des données, stimule la croissance et crée de nouvelles sources de profits pour les organisations. 

L’économie des données et les organisations numériquement matures seront définies par leur empreinte en matière de données, car les avantages concurrentiels ne sont plus dus qu’aux seuls dispositifs et processus existants mais aussi aux données, aux algorithmes et à la collaboration. Les organisations natives du numérique rivalisent désormais avec les grandes entreprises, sur les marchés depuis longtemps, dans tous les secteurs, en proposant des expériences alimentées par l’Intelligence Artificielle. 

Pour autant, les données ne sont pas apparues hier, loin de là ! Les entreprises ont toujours tenté d’exploiter au mieux leurs données pour bénéficier d’un avantage concurrentiel. Toutefois, aujourd’hui l’économie des données est alimentée par l’avènement de nouveaux dispositifs technologiques qui sont non seulement producteurs de toujours plus de données, mais permettent aussi in fine la création de nouvelles expériences plus personnalisées.

Les solutions d’analyse et de modélisation des données sont devenues incontournables pour une bonne gestion des incertitudes actuelles

Parmi les éléments permettant la collecte de grandes quantités de données à une vitesse jamais atteinte auparavant, on peut citer la couverture réseau quasi totale, les appareils et capteurs IoT bon marché, la disponibilité des drones et l’arrivée de la 5G.  Le développement des applications de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine ont également permis la mise en place de systèmes cognitifs qui font bénéficier aux entreprises d’informations tirées de leurs données – que ce soit sur site, dans le cloud ou en périphérie.

Les connaissances acquises par l’analyse fine des données permettent aux entreprises axées sur les données de reconsidérer leurs modèles commerciaux et leurs stratégies commerciales.

Les observateurs considèrent que la transformation des organisations, nécessaire pour relancer les économies, est grandement favorisée par cette économie des données. Les solutions d’analyse et de modélisation des données sont devenues incontournables pour une bonne gestion des incertitudes actuelles ainsi que pour une préparation efficace à tout autre événement perturbant à venir. 

Les connaissances acquises par l’analyse fine des données, rendues possibles par les diverses avancées technologiques, permettent aux entreprises axées sur les données de reconsidérer leurs modèles commerciaux et leurs stratégies commerciales.

Elles procurent aussi des perspectives d’innovation, notamment de création de nouveaux produits/services. L’analyse prédictive permet une augmentation du CA, un accroissement de l’efficacité opérationnelle et une préparation anticipative aux perturbations des services.

Les données remplissent aujourd’hui une fonction économique déterminante et essentielle de transformation des organisations ayant comme ambition de devenir des entreprises agiles, sensibles, autonomes, pilotées par les données.

Au fur et à mesure que le nombre des données continue d’exploser au milieu d’appareils instrumentés et interconnectés et qu’elles fournissent in fine des informations intelligentes, le fort développement de l’économie des données perdurera et permettra aux organisations l’exploration de nouveaux modèles économiques axés sur les données.