webleads-tracker

Recouper les informations présentes dans l’open data avec celles de l’entreprise

Recouper les informations présentes dans l’open data avec celles de l’entreprise

Alors que de nombreuses organisations n’ont pas encore mis en œuvre leur transformation digitale, l’exploitation d’un grand nombre de données disponibles pour booster leur développement peut, pour certaines, représenter un challenge très difficile à relever. 

Pour autant, la création d’une stratégie de marketing intelligente qui s’appuie sur l’exploitation et l’analyse des données et la collaboration peut générer des résultats inédits. Ce type de stratégie ne signifie pas obligatoirement de grands moyens techniques et financiers, mais une approche ciblée, intelligente et collaborative.

Comment les organisations peuvent-elles créer des stratégies data-driven efficaces en exploitant les données provenant d’internet et celles de leurs bases de données clients ?

Adoptez le « Data-driven »

Les organisations ne sont pas toutes au même stade de leur transformation digitale. Cependant, elles sont toutes confrontées aux mêmes enjeux en matière de développement business : acquérir et fidéliser de nouveaux clients, gagner des parts de marché, consolider leurs bases de données clients, etc. Afin de pouvoir répondre à ces enjeux, les organisations ont besoin d’appliquer des méthodes de prospection performantes afin d’acquérir une meilleure connaissance de leurs clients, le tout grâce à une meilleure exploitation des données. Compte tenu de ce contexte, comment les organisations peuvent-elles créer des stratégies data-driven efficaces en exploitant les données provenant d’internet et celles de leurs bases de données clients, quel que soit leur niveau de maturité digitale ?

Optimisez la productivité de votre force de vente et de votre marketing

Les organisations peuvent aujourd’hui accéder librement à beaucoup de bases de données en open data ; toute le monde peut avoir accès à ces informations sur le web. Il est faux de penser que si c’est facile d’accès et gratuit, ce sont des sources d’informations faciles à utiliser. En effet, techniquement, l’exploitation de ces informations n’est pas toujours aisée, avec des millions de fichiers qu’il faut être capable de processer et d’analyser, et qu’il faut ensuite agréger avec les bases de données clients existants. Les données sont vraiment valorisées lorsqu’une fois mises en relation avec d’autres données, elles permettent la création d’informations nouvelles et utiles, des insights, au sens de signal affaire.

L’idée est de recouper les informations présentes dans l’open data avec celles de l’entreprise, notamment avec ses bases de données commerciales

Les responsables commerciaux et marketing sont pragmatiques. Ils ne souhaitent plus consacrer des investissements massifs dans des procédures d’analyse sans au préalable avoir pris en compte les problématiques spécifiques liées aux métiers ciblés. Par exemple, une organisation qui sait parfaitement à quelle fréquence ses clients potentiels procèdent au renouvellement de leurs contrats, que c’est tous les cinq ans environ, souhaitera naturellement que cette information disponible soit exploiter, que ses collaborateurs commerciaux joignent téléphoniquement ou par mail ces cibles au bon moment. Autre exemple : une entreprise qui exploite des places de parking et qui les propose à la location aux dirigeants d’entreprises des environs. L’idée est de recouper les informations présentes dans l’open data avec celles de l’entreprise, notamment ses bases de données commerciales. Exemple inverse : une organisation qui ne fait qu’exploiter son fichier clients et va missionner son commercial pour appeler chacun d’entre eux. Le discours de ce dernier ne pourra qu’être général, car ignorant totalement les besoins potentiels de son interlocuteur. Sans compter que par l’utilisation intelligente de l’analyse des données, l’entreprise pourra bâtir les stratégies et actions marketing ad hoc, qui garantiront la plus grande probabilité de succès…