webleads-tracker

Recommandations d’e-mailing à froid pour éviter d’être spammé

Recommandations d’e-mailing à froid pour éviter d’être spammé

Définissez le profil de votre prospect idéal !

L’identification du profil de votre prospect idéal est un préalable incontournable pour une bonne compréhension des centres d’intérêt des destinataires et une communication efficace. Un e-mail froid qui a comme cible spécifique un segment de base de données client augmente ses chances d’ouverture et donc son taux d’ouverture.

Une autre méthode d’identification des profils de prospects à cibler pour l’envoi de vos e-mails froids est la création d’un sondage online. Une courte enquête en ligne vous permettra une collecte rapide d’un volume important de données et ainsi une meilleure compréhension des attentes de vos prospects.

Pour l’alimentation de votre base de données, vous devez soit effectuer la collecte d’adresses e-mail sur votre page de destination, soit acquérir une base de données d’e-mails auprès d’un fournisseur.

Créez une base de données d’e-mails

La constitution d’une base de données d’e-mails de prospect est obligatoire pour l’automatisation du processus et l’attribution d’un profil type à chaque adresse e-mail. Plus qu’une simple base de données d’e-mails, cette base de contacts doit être enrichie d’informations de prospects associées à chaque adresse email.

Pour l’alimentation de votre base de données, vous devez soit effectuer la collecte d’adresses e-mail sur votre page de destination, soit acquérir une base de données d’e-mails auprès d’un fournisseur.

Rédigez un e-mail froid qui accroche…

Les destinataires ne consacrent tout au plus que quelques minutes à la consultation de leur boîte mail et à peine trois ou quatre secondes pour vérifier si le contenu d’un email est susceptible de les intéresser. Prendre le temps nécessaire à la rédaction d’un contenu accrocheur est donc indispensable pour obtenir un taux d’ouverture des emails froids satisfaisant.

Le test est très important pour évaluer les performances d’une campagne d’e-mailing froid à petite échelle. Le test devra s’effectuer sur un panel représentatif de votre cible prospects.

Voici quelques recommandations de rédaction d’un email froid qui pourra retenir l’attention de vos prospects :

Évitez toute adresse e-mail pouvant être apparentée à du spam. Une adresse de type « contact », « info » ou « noreply » est à proscrire. Créez un objet d’e-mail qui se démarquera du reste de la boîte mail du prospect. Par l’utilisation de caractères spéciaux, de symboles ou encore des emojis, l’objet de l’email ressortira visuellement des autres e-mails de votre destinataire avant même d’être ouvert. Le contenu doit être lisible et concis. Quelques phrases claires, un habillage graphique qui facilitera la lecture et mettra en valeur votre offre. Votre destinataire doit pouvoir saisir le contenu de votre e-mail en une dizaine de secondes. N’hésitez pas à y inclure une partie de la personnalité de l’entreprise, à évoquer l’ambition de l’entreprise ou du dirigeant. L’humanisation d’un e-mail commercial peut séduire certains destinataires.

Par ailleurs, pour éviter d’être classé comme un spam, l’e-mail froid ne doit absolument pas être intrusif.

Testez et réitérez

Le test est très important pour évaluer les performances d’une campagne d’e-mailing froid à petite échelle. Le test devra s’effectuer sur un panel représentatif de votre cible prospects.

Plusieurs tests sont nécessaires pour voir votre taux d’ouverture d’emails froids progresser et ainsi espérer augmenter le nombre de vos clients. Il est tout de même recommandé de ne pas en faire plus de trois à quatre. Premièrement parce qu’il est strictement inutile de continuer d’adresser un e-mail qui n’est pas ouvert, deuxièmement, parce que vos e-mails non ouverts seront rapidement considérés par les services de messagerie comme du spam.