webleads-tracker

Marché flottes : depuis le début de l’année 2022, c’est Peugeot qui tient le « lead » VP

Marché flottes : depuis le début de l’année 2022, c’est Peugeot qui tient le « lead » VP

Avec 59 678 immatriculations cumulées de voitures particulières et d’utilitaires légers en février 2022, le marché des flottes est en baisse de 13,3 %.  La Peugeot 208 est le véhicule le plus vendu aux gestionnaires de flottes automobiles en février, avec 5 655 ventes. 

Depuis quelques mois, le marché automobile français est de plus en plus moribond. En février dernier, 115 375 immatriculations de voitures particulières ont été enregistrées, soit une baisse annuelle de 12,5 %. Les ventes d’utilitaires légers sont encore plus en baisse, de près de 24% à 28 318 unités.

Depuis janvier 2022, le bilan est donc globalement inquiétant. Le total VP s’élève à 218 824 unités, en baisse de 14,7 %, et dans le même temps, le total VUL  a atteint 56 526 unités, à -21,4 %. La pénurie mondiale de semi-conducteurs et le conflit en Ukraine risquent d’être malheureusement des éléments perturbateurs et aggravants qui ne vont pas favoriser un éventuel rebond….

En février, 59 678 voitures particulières et utilitaires légers ont été immatriculés pour le compte de gestionnaires de flotte automobile.

Dans ce contexte, le marché des flottes automobiles arrive tout de même à surnager, surtout sur la branche VP. Il résiste d’ailleurs depuis plusieurs mois.

En février, 59 678voitures particulières et utilitaires légers ont été immatriculés pour le compte de gestionnaires de flotte automobile. Un volume en baisse de 13,3 %. Comme évoqué plus haut, les ventes de VP ont enregistré une baisse moindre de 6% avec 37 136 unités. Les VUL s’en tirent beaucoup moins bien, dégringolant de 22,5 %, à 22 441 unités.

La Peugeot 208 est en 1ère position de ce classement. L’habituel leader, la Renault Clio, ne se classe qu’en 4e position des ventes aux gestionnaires de flotte automobile

Du côté des véhicules particuliers, le diesel chute de manière spectaculaire (-33,5 % en février, à 11 352 unités), les VP hybrides et électriques quant à eux sont de plus en plus plébiscités, respectivement en hausse de 27,4 % et 53,6 %. L’essence reste stable avec 28,7 % des ventes, contre 29,2 % pour les hybrides et 6,7 % pour les électriques.

Depuis le début de l’année 2022, c’est Peugeot qui tient le « lead » VP avec 18 688 immatriculations bien que ses ventes soient en baisse de 19 %. Renault enregistre une chute de 14 % avec 11 889 ventes et Citroën progresse de 3,2 %, avec 8 816 unités vendues.

Parmi les 10 marques les plus performantes, Volkswagen vire au sein des meilleures avec une hausse de 11,7 % et 3 900 unités. Mais la performance la plus remarquable est celle d’Hyundai qui enregistre une hausse vertigineuse de 61,5 %, à 1 857 unités. Ce succès de la marque asiatique tient essentiellement au succès du nouveau Tucson qui arrive en 15e position des véhicules B2B les plus prisés. La Peugeot 208 est en 1ère position de ce classement. L’habituel leader, la Renault Clio, ne se classe qu’en 4e position des ventes aux gestionnaires de flotte automobile. 

Petit focus à présent sur les ventes de véhicules utilitaires légers qui, comme nous l’avons vu précédemment, ont littéralement sombré. Une chute également constatée en janvier qui se concrétise par un bilan 2022 à -22 % et 44 486 unités. L’élément le plus remarquable de ce début d’année est sans doute la chute abyssale de Renault. Peugeot et Citroën sont en embuscade.