webleads-tracker

Les salariés dépassés par une submersion de données ?

Les salariés dépassés par une submersion de données ?

Une nouvelle enquête d’Oracle NetSuite révèle que nos compatriotes se disent submergés par la masse de données dont ils disposent pour prendre des décisions importantes dans le cadre de leur activité professionnelle. Même si elles considèrent avoir à leur disposition les bases de données nécessaires à leur succès, le panel des professionnels interrogés se sent dépassé par la quantité de données. Certains salariés comptent d’ailleurs faire appel à un robot, une Intelligence Artificielle ou une machine pour les assister dans leurs prises de décision au cours de l’année à venir.

Bien qu’ils pensent disposer des bases de données qui leurs sont nécessaires, l’immense majorité des employés français sondés a déclaré se sentir submergée par les données disponibles au moment de leurs prises de décisions. L’enquête a constaté que :

  • Plus de 8 salariés français sur 10 estiment bénéficier des bases de données nécessaires à leur travail, mais seuls 3 % déclarent ne jamais se sentir submergés par le nombre important de données à leur disposition ;
     
  • 77 % des salariés sondés affirment que les données qui leurs sont accessibles ne leurs sont pas toujours utiles ;
     
  • 1/3 des salariés français bien que disposant de données, estime ne pas être en mesure de les analyser correctement, et considère cela comme une menace importante pour leur activité. A titre de comparaison, ils sont 58 % au Royaume-Uni.

Seuls 21 % des salariés estiment que leur organisation travaille à partir de ses bases de données lorsqu’il s’agit d’établir la stratégie d’entreprise 

La mise en place d’une culture de la donnée dans l’organisation
On sait aujourd’hui qu’une culture de la prise de décision “à l’intuition” impacte négativement les résultats des organisations et le sentiment qu’ont les employés de jouer un rôle dans la stratégie et le succès de leur entreprise. Sur ce sujet, l’enquête montre que :

  • Les salariés hexagonaux estiment de moins en moins que leur entreprise a adopté une stratégie davantage bâtie à partir des données au cours des douze derniers mois. Seuls 1/4 des salariés déclare en effet que leur entreprise a développé une stratégie davantage axée sur les données au cours des douze derniers mois, contre 41% pour les douze mois précédents ;

  • Seuls 21 % des salariés estiment que leur organisation travaille à partir de ses bases de données lorsqu’il s’agit d’établir la stratégie d’entreprise ;

Certains salariés comptent de plus en plus avoir recours à des dispositifs technologiques ou des robots pour obtenir de l’aide

La prise en compte des données dans la stratégie de l’entreprise
Les entreprises qui ne prennent pas en compte leurs données disponibles pour bâtir leurs stratégies en subissent les conséquences. Ainsi, en moyenne, elles sont presque 2 fois plus susceptibles (40 %) de ne pas avoir atteint leurs objectifs de croissance au cours de l’année précédente par rapport aux autres (21 %). Également ces organisations présentent des prévisions de croissance de leur CA pour 2021 (43 %) inférieures à la moyenne (54 %). Mais aussi, seuls 6 sur 10 des salariés des entreprises n’exploitant pas leurs données considèrent que leurs décisions influent positivement sur le développement du CA de leur organisation, alors qu’ils sont en moyenne 8 sur 10 dans l’ensemble des entreprises sondées.

Les salariés français ont besoin d’être assistés dans leurs prises de décisions

Le télétravail ne facilite pas les prises de décision compte tenu de leur complexité et du stress qui en résulte. Certains salariés comptent de plus en plus avoir recours à des dispositifs technologiques ou des robots pour obtenir de l’aide. Il ressort de l’enquête que :

  • Environ 50% des salariés sondés estiment que le temps, les conséquences éventuelles sur leur propre réputation et les capacités de leurs responsables, constituent les principaux facteurs qui influent directement sur leur aptitude à prendre des bonnes décisions ;
     
  • Les prises de décisions importantes au travail sont pour les salariés une véritable source de stress. Les 2/3 ressentent plus de pression de la part de leur patron que de leur famille lorsqu’il s’agit de prendre des décisions importantes ;
     
  • 50% des salariés français estiment que lorsqu’ils télé-travaillent, le fait que les interactions avec leurs responsables soient moins faciles et fluides nuit à la pertinence de leurs prises de décisions. Au Royaume-Uni, ils sont 65 % .