webleads-tracker

Les risques de cyber-sécurité qu’encoure l’email marketing

Les risques de cyber-sécurité qu’encoure l’email marketing

8 annonceurs sur 10 emploient l’email marketing pour toucher leurs cibles et optimiser leur taux de retour sur investissement. Mais expédier des masses de courriels hebdomadaires pourrait se révéler très compromettant. Surtout, quand l’aspect cyber-sécurité est négligé.

Voici donc quelques conseils pour assurer une cyber-sécurité satisfaisante de vos emailings.

L’email marketing est une technique de marketing direct online utilisant l’email pour promouvoir des produits/services. Il intervient pour lancer,, effectuer la promotion d’un produit/service, informer ou fidéliser.

Ainsi, il peut être employé :

  • Pour l’information de ses prospects/clients d’un nouveau produit/service, d’un changement de tarif ou de mode de distribution,
  • Pour améliorer l’image de l’organisation ou pour d’autres finalités.

Mais comment prépare-t-on un email marketing ?

Trois opérations sont à effectuer.

Vous devez constituer une base de données d’adresses email, segmenter des groupes de clients selon certains critères comme l’âge, le sexe, l’adresse ou le volume d’achat et enfin automatiser les envois, contrôler et mettre à jour.

Des logiciels malveillants peuvent parvenir à s’infiltrer dans les campagnes d’email marketing, l’organisation risque tout simplement de perdre ses meilleurs clients.

Les risques de cyber-sécurité qu’encoure l’email marketing

Ils ne sont pas pléthores, mais leurs conséquences peuvent être terribles.

1. L’arnaque

Dans une arnaque, les auteurs endossent l’identité de l’organisation pour demander les identifiants ou autres informations sensibles des destinataires de l’emailing. Le résultat peut être catastrophique pour l’image de l’organisation, cette dernière perdant alors toute crédibilité auprès de ses prospects/clients. C’est la raison pour laquelle la sécurité des emails est essentielle.

2. Malware

Des logiciels malveillants peuvent parvenir à s’infiltrer dans les campagnes d’email marketing, l’organisation risque tout simplement de perdre ses meilleurs clients. Et pire encore, l’entreprise peut même se voir attaquée en justice.

Bien que les prospects/clients soient les plus souvent soupçonnés, force est de constater que la grande majorité des cyber-attaques trouvent leur source au sein même de l’entreprise. 

3- Usurpation d’identité

Les spoofs ou contrefaçons d’email consistent pour les pirates à usurper l’identité d’une entreprise, à créer et envoyer des emails semblant provenir de celle-ci. Dans la majorité des cas, les spoofs sont adressés à des clients ayant récemment acheté un produit/service, ou en attente de la livraison de leur achat. Le spoofing peut potentiellement compromettre l’activité de l’organisation.

4- Phishing

Lorsque le phishing sévit, les destinataires sont les victimes. Les conséquences peuvent être particulièrement graves, provoquer notamment d’énormes pertes d’argent. 

Quelles sont les pratiques de cyber-sécurité à adopter pour l’emailing marketing ?

1. Gardez les dispositifs internes propres

Bien que les prospects/clients soient les plus souvent soupçonnés, force est de constater que la grande majorité des cyber-attaques trouvent leur source au sein même de l’entreprise. 

L’organisation doit ainsi édicter des règles strictes en matière de cyber-sécurité et sécurité d’email. 

Vous devez tout d’abord déterminer quels groupes de salarié(e)s peuvent avoir accès à tels types de données informatives. Mais également, assurer une formation aux exigences du RGPD de tout employé pouvant accéder à des bases de données confidentielles.

2. Mettre en place des filtres d’e-mails sortants

On n’est jamais trop certain lorsqu’on expédie des emails en grand nombre. Quel que soit le type de plateforme d’emailing utilisée, l’ajout d’une couche de protection supplémentaire comme un pare-feu est vivement conseillé.

Pourquoi la mise en place de cette couche de protection supplémentaire est-elle importante ? Aujourd’hui, les pirates ont mis au point et emploient des programmes en capacité d’intercepter les emails sortants et d’y introduire des virus ou des pièces jointes malveillantes.

3. Investissez dans un dispositif de sécurité ad hoc

Imaginons que votre fournisseur d’accès Internet soit attaqué et que tout le réseau soit corrompu. Un antivirus ne vous sera malheureusement d’aucune utilité dans ce cas. En revanche, une application VPN pourrait faire office de bouclier pour vous protéger de ce type d’attaque…