webleads-tracker

Les données clients, un eldorado d’informations à exploiter

Les données clients, un eldorado d’informations à exploiter

Le prospect/client est de plus en plus sensible à la qualité de service qu’on lui propose. Alors quid de la personnalisation, voire de l’hyperpersonnalisation de la relation ? 

La digitalisation de la relation client s’est grandement développée ces deux dernières années. Même ceux qui rechignaient à acheter en ligne n’ont eu d’autre choix que de se résoudre à faire appel aux sites d’e-commerce de leurs marques préférées.

Le prospect/client est de plus en plus sensible à la qualité de service qu’on lui propose.

Tous les professionnels du marketing sont d’accord pour considérer qu’il coûte plus cher de conquérir de nouveaux clients que de les fidéliser et d’en faire des ambassadeurs de la marque. L’expérience client est devenue l’élément central de toute stratégie de développement commercial. 

Le Data Quality Management (DQM), est la solution pour maintenir une qualité de donnée satisfaisante.

Les marques ont désormais recours à tous les espaces publicitaires disponibles, entretenant la relation client par l’utilisation des divers canaux de communication à leur disposition et par des investissements massifs dans le digital.

Les données client, un eldorado d’informations

Le Data Quality Management (DQM), est la solution pour maintenir une qualité de donnée satisfaisante. Il permet le contrôle de la donnée dès sa collecte. Pour autant, cela ne peut suffire. En effet, un travail beaucoup plus profond est requis pour valoriser la donnée client.  

La question du référentiel client unique se pose… Les clients parcourant de plus en plus de canaux, la réconciliation des données pour la création d’un référentiel client unique est incontournable si l’on veut bénéficier d’une vision la plus complète possible.

Nous sommes aujourd’hui entrés dans une période d’hyperconsommation : les prospects/clients sont hyper connectés, hyper sollicités et désirent plus que jamais une hyper personnalisation de l’offre…

Ce nombre important de données afférentes au comportement du prospect/client nécessite d’analyser en profondeur les variables les plus pertinentes 

Permettre aux organisations de bénéficier de données à forte valeur ajoutée, par le truchement de technologies, d’algorithmes et d’apprentissage machine, voilà l’essence du marketing durable. La digitalisation des activités de l’entreprise, mise en œuvre à partir de la donnée, permet de connaître, d’engager et d’écouter son client.  

Ce nombre important de données afférentes au comportement du prospect/client nécessite d’analyser en profondeur les variables les plus pertinentes : supports de communication, horaire exact de connexion, sollicitation visuelle, vidéo, offre proposée… tout cela en tenant compte du profil prospect/client.

Ainsi, chacun ressent que la marque ne s’adresse qu’à lui, le client est hyper valorisé. 

Des données omniprésentes dans les organisations mais encore sous-exploitées

Le marché Data-Driven était de 910 millions d’euros en 2019 et de 1,20 milliard en 2020.

Selon une étude récente de maturité des entreprises dans le big data, réalisée en 2021 auprès d’un panel de 200 organisations françaises de toutes tailles, de tous les secteurs d’activité, le nombre de sociétés dont la stratégie de croissance s’articule autour de la collecte et l’exploitation des données a sensiblement progressé d’années en années.

Les entreprises sont majoritairement convaincues de l’intérêt d’exploiter cette approche stratégique génératrice de business, pour autant elles peinent à adopter une véritable data gouvernance. Or, ce sont bien les entreprises qui s’équiperont de dispositifs ad hoc qui fidéliseront leurs clients et pérenniseront leur marque.