webleads-tracker

Au cours de la crise sanitaire, les organisations qui avaient une bonne maîtrise de leur activité – connaissance de leurs prospects/clients, salarié(e)s et fournisseurs, grâce à une gestion efficace de leurs données – ont mieux su surmonter les difficultés induites par cette crise.

Face à un contexte économique en proie à de nouveaux potentiels chamboulements, l’information doit être considérée comme une denrée essentielle pour aider une entreprise à surnager en eaux agitées.

Beaucoup trop d’entreprises s’en tiennent à leur intuition pour prendre leurs décisions, ignorant les tendances du marché et se mettant ainsi dans l’incapacité de saisir les opportunités à temps. Aujourd’hui les entreprises ne peuvent se passer de l’analyse des données pour déterminer comment chaque élément de leur activité participe à leur développement global – et comment le remettre en question si ce n’est pas le cas.

L’utilisation efficace des bases de données est un objectif difficile à atteindre pour nombre d’entreprises.

Les données, carburant de l’activité de l’organisation.

Les projets autour de la donnée se sont progressivement multipliés au sein des entreprises ces dernières années, la pandémie a fortement accéléré cette tendance.

Face aux incertitudes du contexte économique actuel, prendre conscience de l’importance des données n’est tout simplement pas suffisant. L’utilisation efficace des bases de données est un objectif difficile à atteindre pour nombre d’entreprises. Les entreprises les mieux armées sont celles qui savent procéder à l’identification des données informatives les plus importantes, l’endroit où elles se trouvent et qui y ont facilement accès. 

Il est aujourd’hui démontré qu’une stratégie à la fois défensive et offensive est la meilleure arme pour préserver une activité pérenne de l’entreprise. Avec une stratégie défensive, l’organisation peut être plus efficace, réduire ses coûts, et bénéficier d’une meilleure connaissance de ses besoins en ressources qualifiées, parallèlement elle doit développer une stratégie offensive, par des investissements dans des projets développés autour des données comme l’intelligence artificielle ou la transformation numérique.

Les remises en question des modèles économiques liées à la crise sanitaire nous ont enseigné que les bases de données sont nécessaires à la survie des entreprises,

Ces stratégies peuvent s’articuler autour de diverses approches. Parmi elles, on peut citer l’analyse prédictive des comportements d’achat, celle-ci permettant l’augmentation ou la réduction de la production selon l’évolution des produits, des besoins des prospects/clients, ou encore la projection du chiffre d’affaires.

Aujourd’hui, 50% des entreprises estiment encore que leurs données n’offrent pas suffisamment de flexibilité et rapidité pour satisfaire leurs demandes.

Pour autant beaucoup d’entreprises ont malgré tout su exploiter leurs données pour faire à la crise en redéfinissant de manière créative leurs dispositifs de commercialisation. Avant la Covid-19, nombre d’enseignes de distribution étaient fortement dépendantes du commerce physique. Même si 80 % des interactions avec les clients démarraient en ligne, 85 % des ventes s’effectuaient en magasin. Alors que des milliers de magasins étaient dans l’obligation de baisser leurs rideaux, certaines entreprises ont choisi d’utiliser de manière innovante leurs données pour refondre radicalement leur modèle de commercialisation en misant sur une consommation plus digitale.

Les remises en question des modèles économiques liées à la crise sanitaire nous ont enseigné que les bases de données sont nécessaires à la survie des entreprises, et qu’elles continueront de tenir un rôle essentiel à mesure que l’économie devient plus imprévisible.

Lorsque l’économie ralentit où est sujette à des soubresauts inattendus, les organisations se doivent d’adopter des stratégies innovantes basées sur une exploitation intelligente des données, leur assurant la meilleure protection possible…