webleads-tracker

Comment se protéger des cyber-attaques ?

Comment se protéger des cyber-attaques ?

L’avènement des technologies de l’information et de l’informatique les plus novatrices a été un véritable booster de croissance pour les organisations. Pour autant de nouveaux risques liés au développement de ces technologies sont apparus, et la cyber-sécurité s’avère aujourd’hui un enjeu stratégique pour la plupart des entreprises. 

En 2023, il est donc très important pour les organisations de prendre en compte très sérieusement ces nouveaux risques cyber, et de mettre en place des dispositifs pour s’en prémunir, pour y faire face et se relever en cas d’attaque.

De lourds impacts sur les infrastructures techniques des organisations jusqu’à la perte de secrets d’entreprise en passant par la divulgation de bases de données client.

Les cyberattaques peuvent revêtir diverses formes.

L’actualité est malheureusement truffée d’exemples de graves conséquences de cyber-attaques, en France comme à l’étranger. En 2007, l’Estonie a ainsi vécu une paralysie de ses infrastructures suite une attaque provenant de l’étranger, des hôpitaux se sont vus demandés des rançons, et dernièrement notre région Guadeloupe a subi une attaque massive. Si ces attaques peuvent se traduire par des demandes de rançons, elles peuvent aussi prendre la forme de destruction des infrastructures, ou de vol de bases de données stratégiques. 

Les motifs de ces attaques peuvent être politiques, crapuleux. Dans un contexte de guerre économique, les organisations doivent absolument prendre conscience que si le web est fournisseur d’opportunité de développement, l’utiliser comporte malheureusement des risques aux conséquences potentiellement dévastatrices : de lourds impacts sur les infrastructures techniques des organisations jusqu’alors la perte de secrets d’entreprise en passant par la divulgation de bases de données client.

Des raisons d’attaquer diverses, mais aussi des formes variées…

Les raisons de lancement d’une cyber-attaques sont diverses, mais leur plus grande dangerosité vient du nombre de formes différentes qu’elles peuvent revêtir. La plus populaire et courante est bien entendu l’hameçonnage via des e-mails adressés aux collaborateurs de l’entreprise, ou phishing, mais d’autres formes de cyber-attaques sont aussi possibles comme l’envoi de requêtes en masse sur les sites web ciblés pour les saturer.

Il est également souhaitable de prendre des mesures qui vont de soi, comme par exemple vérifier le bon niveau de sécurité des serveurs sur lesquels vos bases de données sont stockées, et en les répartissant à bon escient. 

Pour autant, la réussite de ces cyber-attaques a une source commune : dans l’immense majorité des cas, ces cyber-attaques fonctionnent et atteignent leurs objectifs à la suite d’erreurs d’origine humaine, des acteurs de l’entreprise n’ayant pas été suffisamment vigilants.

Comment se protéger des cyber-attaques ?

Tout d’abord, former et sensibiliser ses salarié(e)s est devenu absolument nécessaire pour diminuer au maximum les chances de succès des cyber-attaques. Parallèlement, des dispositifs de protection peuvent être déployés, de manière statique ou proactive, testant les capacités de réponse ou de défense des infrastructures informatiques des organisations. Il est également souhaitable de prendre des mesures qui vont de soi, comme par exemple vérifier le bon niveau de sécurité des serveurs sur lesquels vos bases de données sont stockées, et en les répartissant à bon escient. 

Pour autant, les organisations doivent aussi être en capacité de réaction, une fois qu’elles ont subi une cyber-attaque. Ainsi, parallèlement aux démarches légales à effectuer il est possible de recourir à des services de continuité d’activité. Ces derniers, que proposent certains prestataires, consistent à la sauvegarde de vos données, à leur réinstallation et à un redémarrage rapide de l’activité après avoir nettoyé les fichiers de tous malwares.