webleads-tracker

 

Comment tirer profit de ses données ?

Comment tirer profit de ses données ?

La monétisation des données signifie la création de valeur à partir des données d’une organisation, par leur exploitation ou par leur vente. Partons à la découverte de la monétisation des données.

En 2019, presque toutes les sociétés ou organisation en activité disposent d’une masse importante de données, de bases de données, sur leurs chaînes logistiques, leurs opérations, leurs partenaires stratégiques, leurs clients, et leurs concurrents. Pour autant, selon une étude du cabinet A.T. Kearney, 1 seule entreprise sur 12 monétise ses bases de données.

La monétisation des bases de données, structurées ou non: qu’est-ce que c’est ?

Monétiser des données, c’est créer du profit à partir des données d’une société, que ce soit en les vendant ou en les exploitant de manière valorisante.

3 modèles de monétisation des données sont possibles. Le 1er est la vente des données.

Le second modèle est celui de l’échange d’informations. On peut procéder à l’échange de données contre d’autres données, mais également contre des biens ou des services.

La dernière manière de monétiser des données consiste en l’amélioration des performances de l’entreprise ou en la création de nouveaux produits, à partir de l’analyse et de l’exploitation des données.

Comment procéder à la monétisation des bases de données de votre entreprise ?

Déjà par la duplication, standardisation, transformation, par les déplacements et la sécurisation de vos données à l’aide de solutions logicielles, vous générez des gains de productivité et des économies de temps précieuses.

Une plateforme de Management de la donnée est censée également vous garantir l’intégrité des transactions afférentes à la gestion de commandes, facturations et de services. En effet, ces solutions permettent de réduire au minimum les  manques de données, les données incorrectes ou sources de conflit. En conséquence, par l’élimination des erreurs, l’entreprise bénéficie de la réduction de ses coûts.

Il s’agit là d’une forme de monétisation de vos données en interne. La seconde forme est la monétisation de vos données en externe, en permettant à vos clients et vos partenaires d’accéder à vos données, et de créer ainsi de nouveaux profits.

Parmi les propositions possibles, on peut citer par exemple le geotargeting et le geofencting pour les retailers ou le secteur du tourisme. Également, les agences de publicité, les sociétés de transports publics, les entreprises du secteur de la santé ou les agences étatiques peuvent profiter de données sur le trafic.

Pour les sociétés financières, les données peuvent contribuer à la détection de fraude. Les marques et les acheteurs de campagnes display peuvent quant à eux, à partir des données, affiner leur ciblage.

La monétisation d’une base de données revêt de réels intérêts pour l’organisation, mais demande que certaines contraintes règlementaires soient respectées, en premier lieu celles du nouveau règlement européen pour la protection des données personnelles.

Pour conclure, bien que la monétisation des bases de données mérite que l’on s’y intéresse de près, il est indispensable d’opter pour une approche prudente.