webleads-tracker

 

Le ‘Time To Insight’, enjeu de la performance

Le ‘Time To Insight’, enjeu de la performance

La performance est une exigence commune à toutes les entreprises. Dans le contexte actuel de la digitalisation des activités, assurer leur développement rapide est devenu l’objectif principal 2018 pour les responsables des services informatiques.

Ainsi, le « Time To Insight », temps pour collecter, organiser et analyser les données, est la denrée nécessaire à la réussite des entreprises.

Dans le contexte de concurrence pléthorique d’aujourd’hui, où la notion de temps réel est capital, l’analyse des données, ainsi que leur transformation rapide en informations pertinentes, est essentielle.

En effet, les temps d’interruption de service peuvent avoir un impact très négatif. Une grande majorité des entreprises (80 %) déclare qu’une heure d’interruption leur coûte plus de 300 000 $. En conséquence, plus le « Time To Insight » est bref, plus l’entreprise sera réactive, efficace et rentable.

Avec une telle augmentation du volume des données et les possibilités nouvelles d’analyse, la donnée est de plus en plus valorisée. En conséquence, les entreprises collectent et stockent des volumes de données afin de les convertir en valeur ajoutée.

Les données intelligentes offrent un haut niveau d’exactitude

Le volume de données étant en perpétuelle augmentation, les entreprises doivent adopter une approche plus ‘smart’ (intelligente).

Les données intelligentes offrent un haut niveau d’exactitude. Surveiller constamment les données filaires de l’infrastructure permet la récupération de toutes les informations clés. Les entreprises bénéficient ainsi d’une visibilité permanente, exploitable et en temps réel sur l’ensemble de leur infrastructure informatique.

Avec une démarche de ‘smart data’, la masse de données collectées est grandement compressée

Le rôle du service assurance et de l’analyse de la gestion des menaces, s’inscrit dans la collecte des masses de données en provenance de divers systèmes, applications et composants d’infrastructure, dans le stockage en un seul emplacement pour les traiter.

Avec une démarche de ‘smart data’, la masse de données collectées est grandement compressée. Il est ainsi possible d’effectuer la conservation des données uniquement utiles pour la tâche en cours et de supprimer les autres, ce qui réduit à la fois les coûts et la consommation d’énergie.

La ‘smart data’ permet l’amélioration tangible du ‘Time To Insight’ de l’entreprise du service assurance et de gestion des risques. Grâce à cette démarche, l’entreprise enregistre un réel avantage sur sa concurrence, que ce soit au niveau du service assurance, de la gestion des risques, de la gestion des opérations et de l’analyse des activités.