webleads-tracker

 

Le stockage des données dans le Cloud est-il fiable ?

Le stockage des données dans le Cloud est-il fiable ?

La fiabilité du stockage de ses données dans le Cloud, et l’économie qu’il représente par rapport à d’autres solutions ne sont plus contestées. Très fonctionnel et économique, le Cloud computing est plébiscité par de plus en plus d’organisations. Avec cette solution, plus d’achat de serveur et de mise à jour de logiciels et systèmes d’exploitation.

« Depuis 2015 l’usage du Cloud s’est développé progressivement, en 2017, il est devenu la nouvelle norme», constate John Dinsdale, directeur de recherches du cabinet d’étude américain Synergy Research Group.

Son marché devrait atteindre d’ici 2020 vingt milliards de dollars

Plus de 50% des organisations utilisent actuellement les fonctionnalités d’un Cloud public et 100% de celles-ci devraient l’exploiter de façon exclusive d’ici 2021. Selon le cabinet 451 Research, « cette tendance forte a pour effet la diminution drastique des budgets alloués à l’informatique traditionnelle, au profit d’investissements importants dans cette technologie. »

La rationalisation des coûts en matière de sécurité des bases de données

Les raisons de ce succès ? La multiplicité des applications, la transformation numérique des entreprises, la rationalisation des coûts en matière de technologies informatiques mais aussi de sécurité des bases de données, nouvellement perçue comme un atout du Cloud. C’est d’ailleurs pour ces raisons que les secteurs de la banque et de l’assurance, autrefois très frileux (à juste titre), l’adoptent progressivement. Et les entreprises françaises ? Avec un marché qui devrait dépassé les 9 milliards d’euros en 2019, le Cloud est déjà adopté par l’immense majorité des grandes entreprises et les PME devraient à leur tour s’en emparer.

Comment faire migrer ses bases de données ?

Effectuer la migration de l’ensemble de son système d’information est exigeant !

La définition d’une stratégie Cloud doit être précise : le choix d’un Cloud public, privé ou hybride, de sa taille, de son organisation. Une solution 100% public évite la dispersion et est souvent mieux adaptée à une PME.

Le choix d’un Cloud permet de consommer par abonnement ses ressources matérielles et logicielles, la réduction des coûts en data centers et autres licences applicatives. Se faire assister par un prestataire expert optimise les chances de succès de la migration.

Pour autant, veillez à conserver votre indépendance : confier vos données à un fournisseur exige prudence et rigueur; la mise en place d’un système d’information interne, couplé aux services du fournisseur, limitera votre dépendance aux applications propriétaires du fournisseur, par exemple.