webleads-tracker

 

RGPD : une prise de conscience des entreprises encourageante

RGPD : une prise de conscience des entreprises encourageante

Un peu plus de quatre mois après la mise en application du RGPD, il semble que l’on assiste à une prise de conscience assez générale et inédite des enjeux d’une gestion responsable des données personnelles eu sein des bases de données, que ce soit des entreprises et organisations ou des citoyens eux-mêmes.

On enregistre que nombre d’entreprises ont entamé leur mise en conformité, voire le sont déjà à cette date. Selon la CNIL, 13.000 DPO (« Data protection Officer ») sont déjà opérationnels dans les entreprises, 150.000 téléchargements de son modèle de registre simplifié ont été effectués.

Il est vrai qu’aujourd’hui, la valeur commerciale ou marketing des bases de données ne fait plus débat, elle coule de source. Ceci explique certainement l’engagement des entreprises dans cette mise en conformité. La bonne nouvelle est que quasiment aucune entreprise aujourd’hui n’ignore l’existence de la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles. Relativement peu nient encore le risque juridique qu’elles encourent vis-à‐vis de la CNIL, mais aussi et surtout des salariés et des clients.

Cette prise de conscience est encourageante et devrait permettre le déploiement,  non seulement d’une mise en conformité de l’exploitation des bases de données avec le RGPD, mais aussi d’une réflexion sur la gouvernance de ces datas sous l’angle de leur valorisation.

La nécessité d’utiliser des solutions logicielles dédiées

La mise en conformité avec le RGPD n’est pas une fin en soi mais un dispositif qui doit pouvoir être démontré à tout instant et de manière documentée. Le processus est complexe, protéiforme et concerne tous les départements de l’entreprise. Il est donc strictement nécessaire de se doter à la fois d’une méthode prenant en compte tous les aspects de la conformité et d’une solution logicielle permettant la mesure de l’avancement, la conservation des données et la justification de la conformité.

En choisissant de s’appuyer sur une plateforme SaaS collaborative, l’entreprise pourra gérer grâce à ses tableaux de bord l’ensemble des actions, des demandes, des processus et des documents, respecter la loi, mais aussi donner à ses bases de données la puissance d’un véritable levier de compétitivité.