webleads-tracker

 

Le retour sur investissement de la protection des données

Le retour sur investissement de la protection des données

Les organisations qui se sont équipées en matière de protection des données recueillent maintenant les fruits commerciaux tangibles de ces investissements.

C’est ce que le rapport de Cisco « Data Privacy Benchmark 2019 » démontre, en identifiant la conséquence directe des bonnes pratiques en matière de protection de la vie privée et l’amélioration des résultats commerciaux. En effet le panel de professionnels questionnés enregistre un raccourcissement des délais de vente ainsi qu’une diminution des atteintes à la protection des données et de leur coût.

Le RGPD, renfort de la protection de la vie privée et des données personnelles des résidents de l’UE, est effectif depuis mai 2018. Les organisations du monde entier se sont préparées d’arrache pied à la mise en conformité de leurs dispositifs de collecte et d’exploitation de leurs bases de données avec la nouvelle législation européenne.

Selon le rapport Data Privacy Benchmark de Cisco : près 60% des organisations affirment s’être totalement mises en conformité avec toutes les exigences de RGPD ou à la grande majorité d’entre elles (un pourcentage qui parait surévalué au regard des autres enquêtes publiées à ce jour), 30% ont prévu d’y répondre d’ici la fin de l’année 2019 et les 10 % restants pensent qu’ils ne pourront se mettre en conformité que plus tard…. Les entreprises bien préparées pour le RGPD ont enregistré une diminution des violations de leurs bases de données, et lorsqu’il y a eu des violations, le temps d’interruption d’activité a été plus court.

Parmi les principaux enseignements de l’étude :

– Près de 90% des organisations subissent des retards dans leur cycle de vente dus à des questions que se posent des clients ou prospects en matière de protection de la vie privée, contre 66% en 2018. L’explication est sans doute la conséquence de la sensibilisation des individus à la protection de la vie privée, provoqué par l’avènement du RGPD et par la médiatisation accrue des fréquentes atteintes à l’intégrité des bases de données.

– Parmi les principaux freins cités comme explication des retards dans les ventes: les études sur les attentes des clients en matière de protection de la vie privée, la traduction des informations personnelles dans la langue des clients, ou le renouvellement des produits pour répondre à leurs attentes.

– En Europe le taux de mise en conformité en cours au RGPD varie de 42 % à 75 %. L’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni et la France sont les mieux préparés.