webleads-tracker

 

Quid de l’analyse augmentée des données ?

Quid de l’analyse augmentée des données ?

Selon un rapport récent du cabinet Gartner, lorsqu’il s’agira d’analyser des données, l’intelligence artificielle et le machine learning s’imposeront définitivement en 2019.

L’analyse s’appuyant sur l’intelligence artificielle et le machine learning sera à coup sûr l’une des tendances fortes de l’année en matière d’analyse des données. Selon Gartner, cette tendance ouvre la voie à l’analyse augmentée des données. Au cours du Data & Analytics Summit, grand messe du cabinet de conseil, qui s’est tenue le 18 février dernier, d’ici trois ans la proportion des entreprises gérant manuellement des données sera réduite de 45 %.

De la même manière, l’intelligence continue, qui signifie une intégration de l’analyse en temps réel dans les opérations de l’entreprise, vient en troisième position des tendances les plus fortes. Selon le cabinet d’experts, plus de 50% des nouvelles organisations d’entreprise mises en place d’ici 2022 utiliseront l’intelligence continue. L’intelligence continue est un grand défi et une opportunité formidable pour les équipes d’analyse et de BI (business intelligence), notamment en matière d’assistance à prise de décision intelligente en temps réel.

 

Le suivi des interrelations entre les silos de bases de données

Autre tendance fortement émergente : l’Intelligence Artificielle explicable. C’est une création d’intelligence artificielle programmée pour décrire son objet, sa logique et sa prise de décision, de manière intelligible, avec comme objectif de gagner la confiance des parties prenantes. Parmi les autres grandes tendances, il faut aussi noter les banques de données graphiques, permettant le suivi des interrelations entre les silos de bases de données – et le data fabric, un système permet la gouvernance, l’exploitation et la sécurisation de vos données en temps réel, mais également le développement des applications métiers afin de répondre à vos problématiques.

Le traitement du langage naturel (NLP) ou de la voix, pourrait aussi être utilisé par les entreprises. Toujours selon Gartner, d’ici 2022, trois quart des nouvelles solutions pour utilisateurs finaux, basées sur l’intelligence artificielle et le machine learning, seront créées avec des solutions commerciales plutôt que délivrées par des plates-formes open source. Parallèlement, les technologies blockchain et celles de mémoire persistante devraient monter en puissance dans les domaines de l’analyse. « La taille, la complexité, la nature distribuée des données, la vitesse d’action et l’intelligence continue utilisée dans le cadre de l’activité commerciale numérique, signent la fin des architectures et solutions rigides et centralisés », affirme Donald Feinberg, vice-président et analyste de Gartner. « La pérennité commerciale de toute organisation nécessitera désormais une agilité de son architecture, bâtie autour de l’exploitation des données, et répondant au rythme permanent du changement ».