webleads-tracker

 

La qualité de donnée client plébiscitée mais pas toujours au rendez-vous

La qualité de donnée client plébiscitée mais pas toujours au rendez-vous

Tous les professionnels du marketing le soulignent de concert, la qualité de donnée est le sous-bassement nécessaire à toute stratégie gagnante.

​Pour autant, selon une étude Harris Interactive, les moyens alloués à l’obtention d’une qualité de donnée optimale ne sont pas à la hauteur de l’enjeu, les bonnes pratiques qui garantiraient une exploitation intelligente des données, au service d’une expérience client personnalisée, sont le plus souvent encore absentes au sein de nombreuses entreprises.

Le paradoxe réside bien dans le fait que malgré ce constat 75% des entreprises sondées ont bien conscience que la qualité des données est un préalable pour l’amélioration qualitative des programmes de marketing relationnel et de leur ROI. 25% déclarent même qu’une qualité de donnée optimale est absolument nécessaire à un programme marketing efficace.

Dans cette étude la richesse des données est aussi en question. Ainsi, seulement un peu moins de 50% des professionnels du marketing sondés collectent des données sociodémographiques, le reste des professionnels se contentant que d’auto-déclarations.

Concrètement, les bases de données client sont éparses et non-synchronisées. Un peu moins de 50% des entreprises gèrent au moins 2 bases de données, environ 30% au moins 3 et 20% au moins 4. Le souci est que 90%  d’entre elles sont dans l’incapacité de synchroniser leurs différentes bases.

Faute d’une réelle politique de Data Quality Management, le nettoyage et la mise à jour des bases croisées est le minimum à mettre en place, or 1/10ème seulement des entreprises sondées est en capacité opérationnelle de l’opérer en temps réel.

En résumé, si 9 répondants sur 10 sont convaincus de l’importance de la qualité des données, environ 25% seulement.