webleads-tracker

Protéger et sécuriser vos données sont parfaitement complémentaires

Protéger et sécuriser vos données sont parfaitement complémentaires

Depuis de nombreuses années sécuriser des données (antivirus, anti-tracking, firewall) et protéger des données (sauvegarde) sont deux impératifs de fonctionnement envisagés de façon différenciée. Pourtant, l’une et l’autre de ces pratiques sont parfaitement complémentaires.

La « donnée », à l’instar d’un outil industriel, est depuis près de dix ans considérée comme l’actif le plus précieux des entreprises. Depuis l’avènement du RGPD en mai 2018, cette réalité est suivie d’effets très concrets. La donnée afférente à vos clients, vos collaborateurs, comme votre référentiel de partenaires ou de fournisseurs, doit être maîtrisée, protégée, car, en cas de compromission, la responsabilité juridique de l’organisation et plus uniquement sa réputation sont en jeux. Considérant que vos salariés sont toujours plus mobiles et ainsi en position d’accès au système d’information de l’entreprise depuis n’importe où et à partir de d’appareils divers (Smartphone professionnel, ordinateur personnel, tablette tactile), un traitement différencié de la sécurité des données et de leur protection n’est plus possible. Ces deux impératifs de fonctionnement doivent converger inexorablement, ce qui induit, pour les organisations d’adapter le déploiement de ses dispositifs et la définition de sa stratégie!

A cette fin, ces solutions posent des verrous, contrôlent de façon vigilante et permanente les accès aux bases de données

Protéger et sécuriser : une frontière ténue…

Sécuriser des données signifie l’adoption de dispositifs logiciels qui ont pour mission de bloquer des accès non autorisés susceptibles de consulter, modifier ou supprimer des données informatives, soit directement sur les serveurs de l’organisation, soit sur les Smartphones professionnels, ordinateurs personnels, tablettes tactiles de vos collaborateurs. Ces outils de sécurisation permettent de contrer les attaques par logiciel malveillant et d’empêcher les pirates d’accéder aux systèmes. A cette fin, ces solutions posent des verrous, contrôlent de façon vigilante et permanente les accès aux bases de données et garantissent ainsi l’identité des utilisateurs. Les outils  dédiés à la protection des données quant à eux, sont utilisés dans un autre contexte. La question n’est plus seulement de veiller à ce que les accès soient bien sous contrôle, mais surtout de s’assurer que les données resteront toujours accessibles en toute circonstance. Redondance des sauvegardes, synchronisation des données, partage de fichiers, ces outils vous garantiront la poursuite rapide de votre activité même en cas de compromission de vos bases de données par une cyber attaque ou par une erreur de manipulation d’un collaborateur.

Réconcilier et synchroniser : deux opérations majeures

Une veille de tous les instants sur la santé et la qualité des données pour une utilisation et un déploiement immédiat d’outils de secours en cas de nécessité

Compte tenu que les données de votre organisation sont essentielles pour un fonctionnement optimal de l’ensemble de vos activités, l’opposition ou le traitement différencié des deux dimensions de cette préservation de la ressource n’est plus possible. D’un côté un contrôle exhaustif et permanent pour éviter au maximum une possible dégradation de la donnée. De l’autre, une veille de tous les instants sur la santé et la qualité des données pour une utilisation et un déploiement immédiat d’outils de secours en cas de nécessité. Le concept vous est-il suffisamment clair ? Utilisons une analogie triviale. Synchroniser protection et sécurisation des bases de données, cela équivaut à placer votre paire de lunettes aux verres réputés incassables dans un étui rigide et solide tout en conservant une paire de secours dans le tiroir de votre bureau ! Vos lunettes endommagées, vous seriez incapable de travailler ! Le seriez-vous sans vos données ?