webleads-tracker

 

Plus des deux tiers des entreprises ne sont pas armées face aux potentielles attaques informatiques

Plus des deux tiers des entreprises ne sont pas armées face aux potentielles attaques informatiques

Plus de quatre millions de dollars en 2016. Telle est la perte financière des marques questionnées par SailPoint, consécutivement à la violation de leurs bases de données. Conduite par l’institut Vanson Bourne, spécialiste des études de marché pour le compte de fournisseurs informatiques, l’étude fait un focus sur l’approche des entreprises en matière de sécurité de leurs bases de données, pour répondre au nombre croissant d’attaques informatiques. Globalement, les sociétés sont sous équipées pour lutter effacement contre d’éventuelles attaques de leurs bases de données.

Plus de 70 % des entreprises questionnées déclarent en effet ne pas être suffisamment équipées en solutions de protection de leurs bases de données non structurées (documents, e-mails, fichiers PDF, etc). Moins de 50% des marques ont mis en place une politique de structuration de datas. Autre information : 90 % sont conscientes que leurs salariés effectuent des téléchargements de logiciels, sans autorisation préalable de la DSI.

33 % seulement des entreprises questionnées se disent en capacité de produire, dans les vingt quatre heures, un document précisant qui a accès aux ressources et les options d’utilisation avec tel ou tel accès.

1/3 des entreprises ne remarquerait rien en cas d’attaque !

Pour autant, 3 marques sur 5 s’attendent à subir une ou plusieurs attaques de leur système d’information en 2017. 1/3 avoue ne pas même être certain de pouvoir s’en rendre compte. Dans le cas d’un piratage de l’e-mail d’un dirigeant, 72 % des entreprises ne sauraient par exemple identifier suffisamment rapidement les process de l’attaque subie et où se trouvait la faille.

Méthodologie : les entretiens se sont déroulées auprès d’un échantillon de six cents décideurs informatiques d’entreprises de plus de mille employés, en Australie,, en France, Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les USA.