webleads-tracker

 

Perdre ses données peut être une vraie catastrophe, alors comment l’éviter ?

Perdre ses données peut être une vraie catastrophe, alors comment l’éviter ?

Effectuer un backup de données, c’est créer une copie ou une archive de vos données pour pouvoir les restaurer en cas de perte. Voici quelques conseils utiles sur le backup : définition, utilité, conseils, meilleurs supports de stockage…

Pour une entreprise Data-Driven, perdre ses bases de données peut être une véritable catastrophe. Il est donc indispensable d’effectuer un backup régulier de ses données : en d’autres termes,  générer la copie ou l’archive de vos fichiers ou bases de données. Ainsi, vous les préserverez et pourrez les récupérer en cas de panne d’ordinateur ou de tout autre incident entraînant une perte.

Perdre des données peut être la conséquence de nombreux facteurs. Virus informatiques, bugs logiciels, pannes matérielles, corruption des fichiers, incendie, inondation, vol, erreur utilisateur, etc. Ces divers cas de figure peuvent entraîner la perte de données critiques pour les entreprises telles que des informations financières, des bases de données clients, ou des données internes.

C’est la raison pour laquelle il est primordial d’effectuer des sauvegardes de données. Celles-ci vont permettront la capture et la synchronisation d’un ” point-in-time snapshot “, que vous pourrez restaurer en cas de souci pour récupérer les données perdues. Ce retour dans le temps est appelé ” récupération de fichiers “.

Mais quels types de données sont à sauvegarder ?

En général, il est conseillé d’effectuer un back up de toutes les données importantes qui ne pourront pas être remplacées aisément, notamment les bases de données clients ou les applications.

En revanche, il est inutile d’effectuer une sauvegarde des programmes ou des dossiers système. La réinstallation des programmes est de toute façon nécessaire avant toute nouvelle utilisation. La restauration des dossiers système ne pouvant être effectuée depuis le disque d’installation d’un OS, il vous faudra donc conserver dans un endroit sécurisé, les disques d’installation de programme, les disques de système d’exploitation et les informations d’enregistrement.

Selon quelle fréquence faut-il sauvegarder ses données ?

Le processus de sauvegarde est programmé par des politiques prédéfinies, précisant notamment la fréquence des backups de données à effectuer et le nombre de copies requises. Il est le plus souvent conseillé d’effectuer un back up complet une fois par semaine.

Pour une sécurisation des données optimales, les entreprises planifient souvent des sauvegardes de données différentielles ou incrémentales qui leur permettent de sauvegarder des données qui ont été modifiées entre deux back up complets.

Quel support de stockage choisir pour effectuer les backup ?

Auparavant, c’étaient les seules bandes magnétiques qui étaient utilisées pour la sauvegarde de données. Aujourd’hui, leur plus grande densité offre à ce support une seconde jeunesse. Pour autant, ce sont les backups sur disque qui sont plébiscités par la majorité des entreprises.