webleads-tracker

 

La migration des PME vers le Cloud

La migration des PME vers le Cloud

Le Cloud s’est imposé au sein des organisations des PME. 90% d’entre elles – selon les normes américaines, des sociétés de 100 à 499 salariés – donc entreprises moyennes en Europe, ont déjà opté pour les services Cloud.

Selon IBM Global Technology Services, les PME sont donc de plus en plus nombreuses à migrer vers le Cloud pour une grande part de leur fonctionnement:  pour stocker leurs bases de données, héberger et partager leurs fichiers, communiquer électroniquement sur le Web et gérer la relation client. 9 organisations sur 10, de 100 à 499 salariés, ont adopté le Cloud pour au moins une de ces fonctions.

Si l’on prend comme référence  les informaticiens exerçant dans ces PME,  l’apparition de l’Intelligence Artificielle, ainsi que des nouvelles problématiques liées la sécurité et aux réglementations associées, favorisent incontestablement le choix du Cloud dans leurs entreprises, quelle qu’en soit l’utilisation, application SaaS, infrastructure IaaS ou plateforme PaaS.

 A la recherche d’une seule facturation

Ainsi, 6 professionnels de l’informatique sur 10 prévoient la disparition des OS (systèmes d’exploitation) au profit des services cloud. Car, et c’est une tendance qui s’affirme de mois en mois, 80 % de leurs entreprises, soumises aux contraintes budgétaires, de masses salariales et d’expertise, ne souhaitent plus recevoir plusieurs factures mais une seule, tant pour leur informatique que pour leurs communications.

Il n’y a donc rien de surprenant à ce que les PME adoptent dorénavant les services Cloud. Cette tendance forte est confortée par le fait que la migration vers le Cloud, pour 95 % des entreprises, leur fait constater une amélioration de la sécurité. Avec l’avènement du nouveau règlement pour la protection des données personnelles (RGPD), le Cloud s’avère un précieux allié de la qualité et de la protection des bases de données.

Le constat est clair, le Cloud se développe à vive allure dans toutes les entreprises, jusque dans les PME, et son utilisation est en continuelle progression. 43 % de celles qui l’ont adopté aujourd’hui, regrettent de ne pas l’avoir fait plus tôt.