webleads-tracker

 

Le marché des véhicules d’entreprise stagne au mois d’octobre

Le marché des véhicules d’entreprise stagne au mois d’octobre

Le mois d’octobre, à l’instar du mois de septembre 2018 n’est pas un bon mois pour le marché automobile, et particulièrement pour celui des véhicules d’entreprise qui enregistre une nouvelle baisse de 0,4%.

Le marché du véhicule d’entreprise traverse une mauvaise passe. Le mois d’octobre n’a enregistré qu’à peine plus de 75 000 véhicules destinés aux flottes automobiles. Plus précisément, les immatriculations des véhicules particuliers ont légèrement reculé (-3% à 42 089 unités), alors que celles des utilitaires légers enregistrent une petite augmentation, de 5% à 33 104 unités.

On se souvient que le mois de septembre avait été encore moins performant, avec une diminution de 12,1% des immatriculations et seulement 59 800 véhicules livrés. Si on compare ces chiffres avec ceux du mois d’aout dernier, qui traduisaient une progression de 20% des immatriculations, soit 23 725 unités, on ne peut que constater la faiblesse des performances automnales.

En revanche, il est rassurant de remarquer que sur les 10 premiers mois de l’année 2018, la croissance du marché des flottes automobiles est de 3,6% par rapport à 2017, avec un total d’immatriculations s’élevant à 674 759 unités, selon les données de l’Observatoire du véhicule d’entreprise.

Qu’en est-il des types d’énergie privilégiés par les flottes ?

Premier constat, les véhicules essence continuent leur progression au sein des flottes. Le nombre de ventes de véhicules fonctionnant au sans-plomb a notamment progressé de plus de 50 % au cours du mois d’octobre (12 904 unités). Par voie de conséquence, le choix du diesel est en régression, avec une baisse des immatriculations de 8,4% à 57 893 unités.

Les autres types d’énergie sont eux en forte augmentation. Toujours selon les données de l’OVE, les ventes de véhicules électriques fond un bond de 38,8%,  avec 1 810 unités. Les immatriculations d’hybrides sont également en flèche, progressant de 46,1%, avec 2 489 unités.