webleads-tracker

L’économie déstabilisée, une analyse fine des données est d’autant plus essentielle

L’économie déstabilisée, une analyse fine des données est d’autant plus essentielle

Il est un fait indéniable que la crise sanitaire, sociale et économique a énormément impacté certains annonceurs, même si les conséquences ont beaucoup varié en fonction des secteurs d’activité. Les distributeurs spécialisés et les commerçants en ligne ont en effet été un peu moins impacté mais il est essentiel pour toute entreprise de mettre en oeuvre une stratégie pour préparer 2021.

« Les données peuvent être d’une grande aide à condition que leur exploitation soit organisée de manière pertinente, via des actions concrètes”, déclare Yan Claeyssen, Président de l’Association des agences conseil en communication.

En effet, les données procurent aux organisations des informations pertinentes sur le comportement et les attentes de leurs différents publics. Au début du confinement, les entreprises se sont beaucoup interrogées sur quel serait le comportement des clients, quels produits ou services ils allaient acheter. À la fin du confinement, l’ouverture des réseaux de vente s’est en effet effectuée sans que l’on sache exactement quels produits les consommateurs allaient acheter. Une totale interrogation, également, quant à la pertinence d’une communication sur la situation. 

L’importance de pouvoir extraire des éléments structurants

Le premier intérêt de l’analyse des données est de trouver des informations sur les attentes et les craintes des clients/prospects

Avec la data live, collectée au cours des parcours online des internautes, les questionnements sur Google, les messages divers et variés sur les réseaux sociaux peuvent être collectés et analysés, après avoir été stockés dans des data lakes. “Il est nécessaire d’extraire des éléments structurants pour la mise en œuvre  des dispositifs appropriés dans les surfaces de vente, adresser les bons contenus avec le bon ton, le bon style”, précise Yan Claeyssen. 

Le premier intérêt de l’analyse des données est de trouver des informations sur les attentes et les craintes des clients/prospects car tous ne recherchent pas les mêmes types d’informations. 

Les attentes sont généralement identifiées au travers des circonstances présumées d’un achat. Elles s’expriment durant toutes les étapes du parcours client, toutes les interactions avec la marque… Vos clients jugeront la performance de votre organisation selon sa capacité de réponse à leurs attentes.

La donnée peut provenir de votre solution de relation client (CRM), de votre plateforme de management des données (DMP), pour expédier des contenus aux différents publics

Deuxième intérêt des données selon le président de l’association des agences conseil en communication : la data first party, propriété de l’annonceur, permet de maintenir un lien direct et puissant avec ses clients. “La donnée procure ce lien en direct, ce qui permet d’éviter un passage par des médias que l’on doit payer”, précise Yan Claeyssen. La donnée peut provenir de votre solution de relation client (CRM), de votre plateforme de management des données (DMP), pour expédier des contenus aux différents publics. Par exemple, durant la période de confinement, de nombreuses entreprises ont adressé des messages pour réconforter et rassurer l’ensemble des détenteurs de leurs cartes de fidélité.

Autre intérêt et pas des moindres : avec la donnée, il est possible de mettre en place un dispositif de monitoring de votre activité business ou marketing. Cela vous permettra de remonter les informations au sein de votre organisation et de les mettre en scène dans des « dashboard », vous pourrez ainsi procéder à l’identification des produits, magasins ou canaux qui fonctionnent. “L’économie est à ce jour très déstabilisée, avec des comportement de prospects/clients qui peuvent être erratiques. Une analyse fine des données va donc être essentielle”, conclut Yan Claeyssen.