webleads-tracker

 

Les indicateurs à observer pour le pilotage de la qualité de vos données

Les indicateurs à observer pour le pilotage de la qualité de vos données

Pour le professionnel du marketing visant la production de données de qualité et synchrones, le temps est un facteur essentiel.

Le pilotage précis des informations mises en base de données exige de l’entreprise deux actions distinctes : l’identification des données non-qualitatives et leur rectification au sein de la base de données.

L’identification des données non-qualitatives

Afin de se garantir une communication pertinente sur chacun des canaux employés, il est strictement nécessaire d’assurer la maîtrise en amont de la qualité des données correspondantes. On procède ainsi à l’examen des données des canaux (règles de qualité spécifiques pour chacun des canaux. e-mail, courrier, téléphone) et également des données de profil (fournies par l’utilisateur, ce qui permet la personnalisation).

Parmi les indicateurs-clés pour identifier la donnée inexacte, on peut citer :

  • Le niveau de remplissage d’un formulaire, l’indicateur visant la qualification ou non d’un profil, ainsi que l’identification des informations manquantes.
  • La conformité : les standards et les normes sont-ils corrects ?
  • La duplication : existe-t-il des doublons dans la base de données ?
  • L’exactitude : les valeurs sont-elles correctes ? Ont-elles été actualisées ?


Une fois que les indicateurs sont au vert, garantissant la qualité de la donnée, il reste une dimension qualitative majeure à obtenir pour les entreprises : des données réconciliées.

Les données provenant aujourd’hui de sources diverses, sous des formats différents, du simple tableur Excel au fichier propriétaire, cette dimension de réconciliation entre les données est primordiale.

Qui dit indicateurs de performance dit aussi reporting.

Les rapports découlant de l’analyse des indicateurs de la donnée sont d’autant plus utiles que les données jalonnent et influent aujourd’hui tout le parcours client – et donc toute l’organisation. C’est la raison pour laquelle la visualisation des données joue un rôle très important: il ne s’agit donc pas seulement de la qualité de la donnée, mais aussi de celle de son rendu. À dessein de partage de la qualité des données, le marketeur réalisera des rapports à différents niveaux, du tableau de bord de l’entreprise à des tableaux de bord par métier.

Les indicateurs de la qualité de la donnée soutiennent donc l’efficacité de son exploitation et de son partage. L’édition des rapports facilite la prise de décision, traduit les efforts investis et définit mieux les centres d’expertise à l’heure où ceux-ci évoluent en permanence.