webleads-tracker

 

E-mailing : quatre règles à observer pour qu’il soit performant

E-mailing : quatre règles à observer pour qu’il soit performant

E-mailing : le canal de communication ultra-performant pour acquérir de nouveaux clients en BtoB.

Pour autant, pour qu’il soit à la hauteur de sa réputation, il est crucial de créer un e-mailing qui sache répondre aux attentes et au comportement de l’acheteur. Voici 4 règles à observer pour la création d’un e-mailing optimal en BtoB.

  1. N’envoyez pas d’e-mailing sans consentement en BtoB !

C’est malheureusement encore trop le cas en BtoB.
L’entreprise achète une base de données de prospects, collecte des adresses sur Internet ou dans divers fichiers métiers et procède en e-mailing de vrac en espérant que, statistiquement, elle arrivera bien à récupérer un client dans le lot.
Cette pratique d’e-mailing de masse largement en vigueur dans les années 90 et au début des années 2000, est aujourd’hui totalement obsolète.
L’acheteur potentiel est submergé d’informations et refuse a priori des communications qu’il n’a pas sollicitées.

Sachant que selon une étude récente, 69% des destinataires d’e-mailing BtoB signalent un e-mail en SPAM par simple déduction, en lisant l’objet et le nom d’expéditeur, la non-pertinence d’un e-mailing envoyé en masse, à des contacts qui n’ont rien demandé, est devenue une évidence.
En effet, plus vos e-mailing seront déclarés en SPAM, moins vos e-mails auront de chance d’être délivrés

  1. Procédez à la qualification de votre base e-mailing !

Pour la création d’un e-mailing efficace en BtoB, vous devez délivrer le bon message à la bonne personne et au bon moment.
Sachant qu’un acheteur en BtoB reçoit en moyenne 20 e-mailing quotidiennement, il est impératif de tout faire pour attirer et retenir son attention.
Pour y arriver, vous devez imaginer un e-mailing qui soit personnalisé et contextualisé : son contenu doit laisser penser au destinataire que vous avez créé l’e-mailing uniquement pour lui.
Pour la création d’un e-mailing BtoB efficace, vous devez donc bénéficier de suffisamment d’informations sur les attentes, les comportements et le contexte de vos contacts ciblés.
Le challenge ici est à ce stade d’analyser les données ad hoc, celles qui contribueront à l’ajustement du contenu de vos e-mailings, de leur design, à une segmentation optimisée de votre base de données ou du bon timing pour l’expédition de vos campagnes e-mailing.

  1. Personnalisez votre e-mailing

Maintenant que la qualification de votre base e-mailing BtoB et que l’analyse des données pertinentes à votre disposition sont effectuées, vous êtes en position favorable pour la création d’un e-mailing personnalisé qui devrait retenir l’attention de l’acheteur.
La personnalisation est un atout majeur pour vos campagnes e-mailing en BtoB.
86% des acheteurs en BtoB déclarent en effet que la personnalisation est un facteur incitant à acheter.
Pour la création d’un e-mailing personnalisé et performant, vous devez tenir compte des éléments relatifs aux problématiques, aux attentes, aux centres d’intérêt et au contexte de l’acheteur.

  1. Passez au Marketing Automation !

Nombre d’entreprises BtoB, à l’idée de se lancer dans une telle démarche d’e-mailing personnalisé, pensent qu’elles n’auront jamais la disponibilité suffisante pour faire tout ça.
Pour autant, certaines se demandent déjà comment collecter toutes les informations nécessaires à la création d’un e-mailing BtoB personnalisé.
Le Marketing Automation est la solution à ces deux craintes.
Le Marketing Automation vous procurera la qualification automatisée de votre base de données marketing, l’envoi automatique des e-mails personnalisés à vos prospects/clients, en fonction d’éléments déclencheurs comme leur comportement sur votre site internet.
Pour approfondir ce sujet, nous vous recommandons le téléchargement du Guide du Marketing Automation en B2B, de l’agence Ludosin, spécialiste de l’Inbound Marketing et du Marketing Automation.