webleads-tracker

 

GDPR : les entreprises françaises sont 43% à avoir déjà pris les mesures ad hoc

GDPR : les entreprises françaises sont 43% à avoir déjà pris les mesures ad hoc

Les entreprises françaises sont-elles bien préparées à la rentrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (GDPR) ?

Selon une enquête de Vanson Bourne réalisé à la demande de Compuware.

43% des entreprises de l’hexagone seraient déjà en mesure d’observer toutes les exigences du règlement, notamment en matière de qualité des données et du traitement des bases de données clients/prospects.

L’enquête, menée auprès de quatre cents Directeurs des systèmes d’informations, enregistre auprès de ces représentants de cinq pays d’Europe de l’ouest et des Etats Unis, 38% d’entreprises ayant déployé un plan d’adaptation au GDPR.

Les entreprises américaines recueillant des données personnelles de leurs clientèles européennes, sont 60% à avoir mis en place un plan complet. Les DSI de Grande Bretagne sont les moins performants dans leur préparation.

Une grande majorité des entreprises sondées déclare être suffisamment informée sur le sujet. C’est en nette progression par rapport à l’an passé !

Les entreprises françaises ont particulièrement progressé dans ce domaine : 86% d’entre elles s’estiment en effet bien informées alors qu’elles n’étaient que 53%, il y a seulement un an. Alors que la moyenne des entreprises européennes est de 67%, elles sont aux Etats-Unis, 88% à s’estimer bien informées du GDPR.

Les difficultés liées à l’informatique, à la complexité des systèmes d’informations sont rencontrées par 75% des DSI interrogés. Ce qui induit pour eux des bases de données clients non consolidées et non optimisées comme elles devraient l’être.

Pour plus de la moitié des DSI, deux freins enfreignent principalement la mise en place d’un plan complet d’adaptation à la règlementation GDPR : la complexité des données clients stockées et le manque de qualité des données.