webleads-tracker

Les entreprises françaises vont investir 42 millions d’euros en 2019 dans des solutions de gestion des données

Les entreprises françaises vont investir 42 millions d’euros en 2019 dans des solutions de gestion des données

Veeam, l’un des leaders de la gestion des données dans le Cloud, vient de publier une étude qui fait l’état des lieux quant à la gestion des données des entreprises. En parallèle des effets négatifs constatés d’une mauvaise administration des données – déficits financiers, de confiance des clients et des employés, l’étude présente aussi les bonnes pratiques et solutions que les entreprises peuvent mettre place pour tendre progressivement vers une gestion intelligente des données.

Cloud, compétences, culture et confiance : les quatre “C” incontournable pour une administration des données satisfaisante.

Grâce à l’optimisation de l’efficacité en matière de gestion des bases de données, les entreprises sont mieux avisées et plus performantes. Les organisations qui ont réussi leur stratégie de gestion des données mettent en avant 4 éléments de leur succès, à commencer par le Cloud. En effet, 8 de ces entreprises françaises sur 10 déclarent le Cloud Data Management comme un élément clé de la gestion intelligente des données, essentiellement pour la fiabilité, la flexibilité et la sécurité des données que le Cloud garantit. Plus de 40% ont d’ailleurs comme projet l’adoption du Cloud Data Management, le plus fréquemment au travers de l’exploitation des capacités du Cloud hybride, pour tirer encore plus de valeur de leurs données.

Le deuxième élément clé pour garantir le succès d’une stratégie de gestion optimisée des données tient dans les compétences numériques des salariés : l’acquisition des compétences ad hoc est jugée indispensable à la réussite des entreprises pour 87% d’entre elles. Autre élément moteur, la culture d’entreprise doit, selon 69% des décideurs informatiques français, intégrer en son sein les nouvelles technologies et mieux les accepter. Enfin, la confiance dans les dispositifs numériques de l’organisation arrive en quatrième élément indispensable : même si seulement 22% des entreprises considèrent aujourd’hui avoir une confiance totale dans leur capacité à relever les défis numériques, un pourcentage encore trop faible pour traduire une situation satisfaisante…

42 millions d’euros d’investissement annuel dans la gestion intelligente des bases de données

Les entreprises françaises comprenant l’importance d’une gestion des données intelligente,  des investissements financiers doivent suivre…. Les entreprises françaises projettent donc d’investir 42 millions d’euros au cours de l’année à venir, dans le déploiement des technologies de gestion des données comme le cloud, le Big Data, l’intelligence artificielle et l’Internet des objets.
Plus généralement, les organisations attribuent chacune en moyenne 108 millions d’euros de CA additionnel annuel pour financer des projets numériques visant en général l’atteinte d’une gestion intelligente des données.

La sauvegarde et la disponibilité permanente des données des organisations grâce à une base numérique solide
Une majorité (62%) des entreprises françaises sont aujourd’hui convaincues de la nécessité des initiatives proactives de gestion des données pour garantir leur succès à cours et moyen terme. Et les différents résultats de l’étude concernant les stratégies déjà adoptées ou franchement considérées confirment cette tendance positive. Bien que des investissements financiers dans le déploiement de technologies Cloud, d’Intelligence Artificielle, ou de l’Internet des Objets soient nécessaire, la condition essentielle à la réussite est de garantir la sauvegarde et la disponibilité permanente des données des organisations grâce à une base numérique solide.