webleads-tracker

 

E-mailing : les indicateurs de performance à observer

E-mailing : les indicateurs de performance à observer

Afin que vos campagnes e-mailings soient de plus en plus performantes, il vous faut absolument définir les principaux indicateurs clé de performance à observer, pour être en permanence en capacité d’infléchir telle ou telle composante de vos actions.

A. Mesurer la délivrabilité d’un e-mailing

La délivrabilité est évidemment l’un des KPI les plus importants à observer. Le taux de délivrabilité d’un e-mailing correspond au pourcentage de messages qui se retrouvent dans la boite de réception de vos destinataires.

De nombreux éléments peuvent influer positivement ou négativement sur la délivrabilité d’un e-mailing. Parmi eux, la qualité de la base de données utilisée (sa « fraîcheur » notamment) et la réputation du nom de domaine et de l’adresse e-mail d’expédition, sont les plus impactant.

B. Le pourcentage d’ouvertures d’un e-mailing

Autre KPI à suivre de près, le taux d’ouvertures ou pourcentage d’ouvertures d’e-mails expédiés.

En général, chaque domaine d’activité enregistre des performances « type » qui lui sont propre, et la qualité de prospect ou client à contacter influe directement sur le résultat. Un e-mailing de prospection commerciale qui a un taux d’ouvertures situé entre 5% et 10% est généralement considéré comme correct.

Pour les newsletters dont les abonnés sont des clients, les taux vont souvent au delà de 10%, 20%… et même dans certains cas jusqu’à 50%.

Pour une amélioration  du taux d’ouvertures, soignez la teneur de l’objet de l’e-mail, car c’est la première information que le destinataire lira avant d’ouvrir ou non votre message.

Mais aussi, trouvez une adresse e-mail d’expédition qui suscitera l’intérêt et de la confiance chez votre contact.

Nettoyez régulièrement votre base de données ! En effet, les demandes de désabonnement doivent avoir été prises en compte, les contacts de votre base de données inactifs depuis des mois,  des  années, doivent avoir été supprimés, etc.

C. Le taux de clics d’un e-mailing

Le taux de clics est aussi un indicateur de performance très important. C’est le pourcentage d’e-mails cliqués par rapport aux e-mails ouverts. Par ce KPI, mesurerez l’intérêt suscité par votre offre, une fois l’e-mail ouvert. Un taux élevé signifie la pertinence du contenu de votre e-mailing.

D. Le taux de conversion d’un e-mailing

Le taux de conversion vous permettra la mesure de la performance commerciale de votre campagne e-mailing. Une conversion peut être une vente, mais aussi une demande de RDV, etc. Ce taux représente le pourcentage de conversions par rapport au nombre de clics.

D’autres taux peuvent également s’avérer intéressant.

Le taux de  » bounces  » (envois non délivrés)

Ce taux est le pendant négatif du taux de délivrabilité.  Les bounces sont donc des envois non délivrés, pour des raisons diverses. Parmi elles :

Les softbounces, dus à des erreurs ponctuelles, provenant souvent du dysfonctionnement temporaire d’un serveur, ou bien d’une boîte e-mail en saturation de messages.

Les harbounces sont la conséquence d’erreurs permanentes, souvent lorsque l’adresse de votre contact est obsolète.

Pour atteindre de 0% de bounce,  un nettoyage régulier de votre  base de données vous l’assurera.