webleads-tracker

 

Donner de la valeur à ses méga-données passe par un inventaire rigoureux

Donner de la valeur à ses méga-données passe par un inventaire rigoureux

Dans toute organisation, plusieurs services peuvent être concernés par la mise en place et l’exploitation du big data : informatique, commercial, marketing…

La valorisation de ses bases de données, ses données ou data, passe par le choix de quels types de données on souhaite répertorier et comment procéder. Leur identification doit être précise afin de mener à bien le projet.

Pour Denis Molin, senior data scientist chez Teradata France, « l’hésitation pour les entreprises quant à l’intérêt de la gouvernance ou la gestion de leurs bases de données, structurées ou non, n’a plus lieu d’être. Leur vraie problématique réside maintenant dans la manière la plus fiable et la plus efficace avec laquelle devra être fait l’inventaire de l’ensemble des données, pour une exploitation optimale et ainsi pour des prises de décision commerciales pertinentes ». 

Le big data est une masse de données devenue si volumineuse que l’intuition et les capacités humaines d’analyse, même adjointes de solutions classiques de gestion de base de données ou d’information, ne suffisent plus… Il faut donc développer tout un dispositif informatique en capacité de traitement de volumes gigantesques de données.

Ces masses énormes de données ont leur utilité en entreprise.

Selon le fondateur de Visionnary Marketing, Yann Gourvennec, « les mégadonnées permettent l’écoute, la détection des tendances et l’analyse de son e-réputation ». Il est donc de l’intérêt des entreprises de réaliser l’inventaire de ces données. Si l’on prend le cas d’une bibliothèque, les livres sont classés par titre ou par auteur, permettant un stockage efficace et une recherche de livre facilitée. Le stockage des données répond aux mêmes exigences. La question de l’investissement dans une telle approche ne se pose plus : le stockage des bases de données, structurées ou non, et leur exploitation sont aujourd’hui considérés comme un outil business créateur de valeur. Autrement dit la valeur générée par l’exploitation des données sera toujours supérieure à l’investissement de départ. L’amortissement de ce dernier sera rapide de par la disponibilité des informations et l’aide apportée dans les prises de décision.