webleads-tracker

 

La consommation des solutions logicielles en mode SaaS est en forte hausse

La consommation des solutions logicielles en mode SaaS est en forte hausse

Les entreprises sont en pleine transition numérique, la modification de leurs modes de consommation logicielle en témoigne. Bien que l’installation des logiciels sur les disques durs d’ordinateurs fasse toujours de la résistance, le SaaS, la consommation de logiciel à la demande via le Cloud, progresse à grands pas.

Plus besoin d’achat de logiciel, d’installation, de paramétrage et de maintenance.

A l’ère de cette révolution, le Cloud se développe, enrichi par le Big Data, l’intelligence artificielle, la robotique et l’Internet des objets (IoT). Les bases de données en interconnexion font de la donnée de qualité, plus que jamais, le carburant de cette économie numérique, les entreprises changent totalement de modèles de consommation logicielle.

Le Cloud et les logiciels en mode SaaS (« software as a service »), dont la location est tarifée à la demande ou sur abonnement, augmentent sensiblement l’utilisation des logiciels en entreprise, évitent les achats, installations, intégrations, paramétrages et autre maintenance des logiciels sous licence. Il n’y a plus de surprise budgétaire, plus de risques financiers.

Selon une étude du cabinet d’études Markess, spécialiste du digital, 2/3 des entreprises de plus de 10 salariés devraient faire appel à une solution Cloud d’ici à moins de 2 ans. Un contexte de transition qui voit progresser les modèles hybrides où les applications Cloud interagissent avec des applications métier sous licence, installées  en local (« on premise ») : comptabilité, gestion commerciale, gestion de production, conception assistée par ordinateur.

D’ici la fin de l’année, toujours selon cette étude, 87 % des DSI devraient gérer ce type de dispositif hybride.